emissaries_program_logo_fr-02.jpg

 

PROGRAMME ÉMISSAIRES DU TOURISME ET DES VOYAGES

L’AITC a mis sur pied un programme intitulé Émissaires du tourisme visant à recruter et à former une équipe de porte-parole convaincants en provenance de partout au pays, afin de contribuer à l’avancement de l’industrie touristique en livrant des messages stratégiques aux principaux décideurs et représentants des médias locaux.

L’industrie du tourisme et des voyages constitue un secteur d’activité unique en mesure de stimuler la croissance économique et la création d’emplois dans toutes les régions du pays. Or, c’est justement ce type de ramification au niveau local qui contribuera à générer intérêt et appuis envers des enjeux d’importance visant à accroître la compétitivité de notre industrie.

L’AITC, par l’entremise du programme Émissaires du tourisme, cherche à former un groupe diversifié composé de chefs de file de notre industrie à la fois articulés et influents provenant de partout au Canada. Ces derniers seront invités à faire partie intégrante d’une campagne coordonnée véhiculant des messages clés précis, messages qu’ils pourront répandre à leur tour en les intégrant à leurs propres expériences concrètes.

Les individus sélectionnés seront conviés à Ottawa pour une séance de formation intensive d’une durée de deux jours, axée sur les relations avec les médias ainsi que la défense des intérêts et la sensibilisation du public. Par la suite, les membres du groupe seront régulièrement appelés à maintenir l’intérêt des médias, décideurs et parties prenantes locaux et régionaux (p. ex., les chambres de commerce) envers les enjeux affectant notre industrie.

Pourquoi un programme d’Émissaires du tourisme?

Le Canada attire aujourd’hui quelque 3,5 millions de visiteurs internationaux de moins annuellement qu’en 2002. Si plusieurs efforts ont été déployés afin d’accroître notre compétitivité sur l’échiquier mondial, plusieurs politiques publiques en vigueur demeurent autant de freins au succès des diverses initiatives, en ayant notamment un impact négatif sur :

  • Les investissements en promotion touristique
  • Le transport aérien et l’accès transfrontalier
  • Les investissements dans les nouveaux produits et la disponibilité de la main-d’oeuvre

S’il n’existe aucun lobby « anti-tourisme » à Ottawa, il demeure que les enjeux qui nous affectent s’ajoutent invariablement à ceux d’une panoplie d’autres groupes d’intérêt. Or, certains d’entre eux bénéficient d’un financement solide et d’une présence particulièrement remarquée à Ottawa.

Lorsque vient le temps de défendre les intérêts d’une industrie, l’une des principales règles d’or est que « la politique est avant tout locale ». Ainsi, nombre de décideurs au niveau fédéral accordent davantage d’importance à leurs médias locaux qu’au cirque médiatique national.

La force de notre industrie repose sur notre habileté à intégrer nos messages dans des réalités locales, accentuant ainsi leur pertinence aux yeux des médias et décideurs. Ainsi, la mise sur pied d’un groupe coordonné composé de représentants locaux ou régionaux contribuera à maintenir nos messages bien présents chez les décideurs clés, donnant du même coup un appui considérable aux efforts de l’AITC afin de générer des changements favorables au niveau national.

Fonctionnement du programme

QUI : L’AITC est à la recherche de candidats en provenance de partout au pays possédant une expérience et des connaissances approfondies de l’industrie touristique. Si des compétences en politique ou dans le secteur des médias ne sont pas requises, une priorité sera accordée aux candidats ayant acquis une expérience ou manifesté un intérêt dans ces sphères d’activité.

QUOI : Les candidats retenus seront conviés à Ottawa pour une séance intensive au cours de laquelle ils recevront notamment une formation sur les principaux enjeux affectant notre industrie, les médias professionnels, la gestion des enjeux et la défense des intérêts.

QUAND : Les soumissions pour la séance qui aura lieu au printemps doivent nous parvenir au plus tard le 16 mars 2015.

OÙ: Le programme Émissaires du tourisme comportera trois séances de formation, soit au printemps et à l’automne 2015 ainsi qu’au printemps 2016. Les personnes ayant soumis leur candidature seront considérées pour l’une ou l’autre de ces trois séances.

Au moment où le programme arrivera à échéance, l’AITC souhaite avoir établi un réseau étendu d’émissaires du secteur touristique, assurant ainsi une visibilité continue et coordonnée de notre industrie.

 

MERCI À TOUS NOS COMMANDITAIRES

air_canada_200x60.jpg  delta_200x60.jpg westjet_200x60.jpg 

 


Les mécènes de l’industrie du tourisme

Marriott International

© Association de l'industrie touristique du Canada   Plan du site | Politique de confidentialité | Accueil
Powered by Exware Association Management